Maîtriser l’art de la vente par le biais de tes newsletters est une compétence importante à acquérir si tu souhaites développer ton business créatif.  Mais alors comment créer cet « entonnoir de vente » qui te permettra de vendre tes créations ? Et avant tout, qu’est-ce qu’un entonnoir et pourquoi s’en soucier?!

 

Pour t’expliquer simplement, créer un « entonnoir de vente » revient à disposer les uns à la suite des autres des « bonbons » que le client va suivre par gourmandise et qui l’amèneront finalement chez toi 😉

Donc en résumé, cela revient à imaginer une stratégie qui interpellera ton lecteur et qui le conduira vers tes produits créatifs avec une irréprescible envie d’acheter !

Il existe toutes sortes d’entonnoirs selon ton activité et les objectifs à atteindre. J’ai choisi de te parler de l’entonnoir de vente par newsletter qui vise à faire grandir ta liste de diffusion car je pense qu’il s’agit de la première tâche à mener pour perreniser ton entreprise créative.

Allez c’est parti, je te propose de passer en revue toutes les étapes à mettre en place et de voir comment chacune d’elle va t’aider à atteindre ton objectif.

Personnellement, j’utilise Mailchimp pour gérer mes newsletter mais il existe d’autres solutions !

 

PARTIE # 1 La main tendue

 

N’y allons pas par 4 chemins, il s’agit là de proposer du contenu gratuit:

  • Si tu es graphiste ou illustratrice, propose un visuel gratuit à télécharger
  • Si tu es couturière, propose un tutoriel pour réaliser un produit simple mais dans l’air du temps
  • Si tu es créatrice de bijoux, propose un quiz amusant pour aider les personnes à déterminer le style ou la couleur qui leur convient le mieux
  • Etc…

Cette « main tendue » constitue la base de ton tunnel de vente.

C’est la partie où tu invites les personnes à entrer en contact avec ton entreprise créative, ou tu les amènes à s’intéresser à ton expertise et à ton travail.

Voici quelques conseils supplémentaires à garder à l’esprit:

– Ce contenu doit être adapté à ce que tu souhaites vendre pour attirer une cible qualifiée. En clair, pas la peine de mettre en avant tes talents de graphistes pour vendre des boucles d’oreilles, ça ne marchera pas 😉

– Tu dois être prêt à renouveller ce contenu gratuit de temps en temps afin de toucher de plus en plus de nouvelles personnes.

– Ce contenu doit être proposé de la bonne façon (voir PARTIE # 2).

 

PARTIE # 2 Collecte des abonnés

 

Qui dit contenu gratuit, dit en général que la personne doit fournir une adresse mail en contre-partie. Car oui c’est un fait, rien n’est vraiment 100% gratuit dans la vie ^^

Mais par quel biais collecter cette adresse mail ?

Doit-on créer et communiquer sur une page dédiée ou un simple formulaire d’inscription dans le site suffit?! La réponse la plus simple est de créer les deux.

Une pop-up ou un formulaire d’inscription sur ton site Web constitue un excellent moyen d’interagir avec ton lecteur actuel, tandis qu’une page dédiée distincte constitue une stratégie supplémentaire sur la façon de promouvoir ton travail et de générer davantage de trafic.

Dans tous les cas, la solution retenue doit absolument être connectée à ton contenu gratuit afin de pousser les personnes à fournir leur mail. C’est la partie la plus cruciale de ton entonnoir de ventes car s’il n’y a pas de mails, il n’y a pas d’acheteurs !

 

 

 

PARTIE # 3 Transformation des abonnés en acheteurs

 

Ce que tu obtiens de ton inscription gratuite c’est ta liste de diffusion. La plus grande erreur que font les gens est de s’arrêter ici alors que c’est maintenant que commence la partie la plus intéressante!

Alors voici ce que tu dois faire:

Tu dois programmer l’envoi d’un mail avec une offre « à bas prix ». Cette offre doit être adaptée à la partie 1 que nous avons définie, à savoir le contenu gratuit fourni contre une inscription. Ainsi, les personnes à qui tu fais cette proposition commerciale sont réellement intéressées par ce que tu as en stock.

Fais en sorte que cette offre soit urgente et unique pour inciter les gens à agir maintenant !

Si je reprends mes exemples précédents donnés en partie 1 :

  • Le graphiste ou l’illustratrice peut proposer 10% de réduction sur la commande d’une illustration personnalisée
  • La couturière peut proposer le produit du tutoriel avec les frais de ports offerts à ceux qui finalement « ne prendront pas de le temps » de réaliser le produit eux-mêmes
  • La créatrice de bijoux peut proposer une offre packagée à prix intéressant avec la parure correspondant au résultat du quiz.

Une fois ce mail envoyé, il va falloir faire le tri entre les abonnés « acheteurs » et les « non-acheteurs ». Cela veut dire que tu dois avoir dans ta plateforme de gestion de mail au minimum 2 listes : celle des abonnés et celle des abonnés-acheteurs. Dans la plupart des plateformes tu peux facilement suivre les statistiques et séparer les personnes en fonction de leur comportement. Tu pourras également le faire manuellement si ta liste n’est pas trés longue.

Mais… que va t’on faire de ceux qui n’achètent pas?!

Ceux qui n’achètent pas doivent être « nourris » à partir de maintenant pour les amener à acheter ultérieurement. Il s’agit d’une stratégie totalement différente et c’est pourquoi cette liste doit être vraiment séparée.

Et comment « nourrir » ces non-acheteurs ?

« Nourrir » une liste signifie envoyer des mails qui permettront de garder le contact et de continuer à les intéresser à ton travail. Comme ça le jour où ils auront besoin d’un produit comme le tien, ils penseront plus facilement à toi. Il n’est pas nécessaire d’en faire trop. Un e-mail tous les 10 jours par exemple peut être une bonne chose pour garder tes lecteurs sur la bonne voie et les garder intéressés.

Oui, et si certains membres de la liste se désabonnent ? Pas de stress, tout va bien ! Tu n’as pas besoin de personnes qui ne sont pas intéressées par ce que tu partages!

 

PARTIE # 4 Fidélisation

 

Ta liste de diffusion constitue l’un des atouts les plus précieux de ton entreprise créative en ligne. Et très souvent, il y a UNE question qui revient «Que vais-je leur raconter? La réponse est pourtant simple. Envoies leur des informations et des offres intéressantes : lancement d’un nouveau produit, promotion, sondage pour les inviter à participer, le prochain salon auquel tu exposes, partage d’informations personnelles sur toi, invitation à un live Facebook pour répondre aux questions en direct… tout est bon pour maintenir le lien 😉

 

PARTIE # 5 Cycle de vie

 

Il faut penser ta stratégie comme une succession de cycles.

Chaque cycle comprends plusieurs emails de valeur et termine par un email avec un appel à l’achat.

Disons que tu envoies 5 mails en apportant gratuitement du contenu de valeur, du contenu qui apporte une solution aux besoins de ton client ou une information dont il a besoin. Tu dois terminer ce cycle par l’étape suivante qui donne la possibilité d’acheter avec une offre inédite.

Parfois, il faudra plus d’un cycle pour que cela prenne. Et c’est normal! C’est ainsi que fonctionnent les listes de diffusion. Le tout est de continuer et d’enchaîner les cycles en leur donnant des informations et des raisons de rester jusqu’à la prochaine offre.

Tu verras que tu peux ainsi vendre plusieurs fois tes produits à ta liste de diffusion et c’est tout l’intérêt : réaliser des ventes pour garder ton entreprise créative en croissance.

 

J’espère que cet article t’a donné une bonne idée de ce qu’il est possible de faire pour créer un tunnel de vente dans tes newsletter.

N’hésites pas à partager tes questions en commentaires ou à nous rejoindre sur le Club des créateurs pour qu’on réfléchisse tous à ta stratégie 😉